• Natacha Pesenti

Réflexe amphibien


Explications :

Les jambes et les bras sont capables de bouger indépendamment de la tête et également les uns des autres.


Le réflexe amphibien relève du système de

motricité globale, qui permet aux hanches et aux genoux de fonctionner ensemble.


Cela signifie que le bébé à maintenant les

capacité pour se mettre à 4 pattes, puis sur 2

jambes pour marcher, courir, sauter, etc..

La stabilisation de ce réflexe renforce la

tonicité des muscles de la région lombaire.


Réflexe non intégré :

Si ce réflexe n'est pas intégré, il empêche la mise en place de mouvements croisés lors de la

reptation et du 4 pattes.


Ceci peut contribuer à une hypertonicité plus tard dans la vie et peut interférer dans les

activités dépendantes de la coordination musculaire globale, comme l'éducation

physique, le sport.


Difficultés possibles :


S'il n'a pas émergé :

• Jambe raide, maladresse

• Pas de marche à 4 pattes

• N'arrive pas se retourner


S'il est immature :

• Difficulté avec les mouvements croisés latéraux

• Corps crispé et hypertonique

• Peu de marche à 4 pattes

• Mauvaise coordination pour se retourner


Que faire ?

Avec les mouvements rythmiques, il est possible de travailler en douceur sur

l'intégration de ce réflexe pour avoir une meilleure coordination, une tonicité

équilibrée et une meilleure posture.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout