• Natacha Pesenti

Réflexe de paralysie par la peur


EXPLICATIONS

Le réflexe primitif de défense de paralysie par la peur est une réaction de rétractation et de figement de l'ensemble du corps.

Il se déclenche déjà lorsque l'embryon est touché vers la bouche ou le nombril mais aussi par une toxicité ou par un stress environnemental.

C'est un réflexe naturel de survie qui devrait être inhibé vers 8 mois pour évoluer en un réflexe de Moro - d'agrippement.



REFLEXE NON INTEGRE

Si ce réflexe reste actif, il risque d'être à vie une source de difficultés en lien avec la peur,

et d'orienter les réponses au stress vers l'immobilisation ou la dissociation.


DIFFICULTES POSSIBLES

  • Respiration superficielle

  • Phobies, crises de panique, insécurité

  • Manque d'estime de soi, timidité

  • Seuil de tolérance au stress très bas

  • Difficulté à créer des liens, s'isole

  • Troubles du sommeil et de l'alimentation

  • Préfère les routines

  • Difficulté à se forger sa propre opinion

  • N'aime pas être touché

  • Peur des séparations

  • ...

SYMPTOMES PSYCHOLOGIQUES

  • Repli sur soi, extrême timidité

  • Mutisme, symptômes de type autistique

  • TOC

  • Peu de capacité d'adaptation

  • Hypersensibilités

  • Forte sensibilité vestibulaire

  • Perfectionnisme

  • Adultes : syndromes de panique, phobie sociale, problèmes de pression artérielle, tensions aux cervicales et épaules

  • ...

QUE FAIRE ?

Avec les mouvements rythmiques, il est possible

de travailler en douceur sur l'intégration de ce réflexe

pour créer le socle du sentiment de sécurité dans le monde

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout