• Natacha Pesenti

Réflexe tonique asymétrique du cou


Explications :

Le réflexe tonique asymétrique du cou permet d'appréhender la ligne médiane et contribue à la

mise en place du pistage visuel et de la vision

binoculaire.

Quand il est intégré, il fait place à des mouvements intentionnels pour écouter et voir des deux côtés (l'enfant tourne la tête).

Il se déclenche avec une rotation de la tête.

Le bébé est posé sur le dos ; quand il tourne la tête d'un côté, le bras et la jambe de ce côté s'allongent tandis que le bras et la jambe opposés se plient.


Principales difficultés

- Maladroit, manque d'équilibre

- Difficultés en sport : attraper ou lancer un ballon, vélo, foot, gym, etc.

- Difficulté de lecture, orthographe, grammaire et maths

- Tendance à faire tomber, renverser les choses

- Écrit en appuyant trop fort sur son stylo, écriturepeu harmonieuse

- Expression écrite compliquée

- Marche à pas lents

- Tourne sa page à 90° pour écrire

- Problème avec la symétrie

- Se tient avec la tête et le corps tourné d'un côté

- Ne peut pas se préparer (bloquer à écouter)


Réflexe non intégré :

Si ce réflexe reste actif, il est probable que le bébé ne puisse pas ramper et

marcher à quatre pattes correctement, ce qui affectera son équilibre, sa capacité à

croiser la ligne médiane, sa vision binoculaire, l'instauration d'une dominance claire

d'une main, œil, oreille et jambe.


Que faire ?

Avec les mouvements rythmiques, il est possible de travailler en douceur pour

restaurer la latéralité et aider la faculté à s'organiser autour de la ligne médiane pour

être plus attentif, adroit, posé, coordonné, etc.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout