top of page
  • Natacha Pesenti

Réflexes archaïques - Réflexe de paralysie par la peur

Dernière mise à jour : 18 juin 2023

En séance, nous vérifions ensemble quelles sont les difficultés rencontrées et quels exercices seraient les plus efficaces à réaliser.

L’apprentissage de ces mouvements nécessite une prise en charge par un professionnel.


Peur des séparations, crises de panique, insécurité, seuil de tolérance au stress très bas, hypersensibilités, difficulté à créer des liens, s'isole, troubles du sommeil et de l'alimentation, préfère les routines, TOC, mutisme, symptômes de type autistique, manque d'estime de soi, timidité...


Le REFLEXE DE PARALYSE PAR LA PEUR en est peut-être la cause.


▶️ Découvres-en plus dans cette vidéo ainsi que 2 exercices qui travaillent en douceur sur l'intégration de ce réflexe pour CRÉER UN SOCLE DE SÉCURITÉ SUFFISANT POUR SE SENTIR EN CONFIANCE DANS LE MONDE .


Pourquoi cet exercice du roulement passif du fessier ?

Il a un impact fort sur le tronc cérébral en facilitant le rythme, l'aisance et la coordination des gestes.

Il apaise en aidant à instaurer des liens d'attachement et de confiance en stimulant le tonus musculaire et cortex.

En calmant le système d'alerte, on amène de l'attention et de la conscience sur les événements extérieurs, la prise de conscience des parties de notre corps, l'alignement postural et ainsi donner plus d'opportunité de mouvements.



308 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page